Comment est calculé le coût d’une assurance de prêt ?

Pour n’importe quel crédit immobilier, un emprunteur doit toujours souscrire une assurance de prêt. C’est, en tout cas, obligatoire pour les prêts bancaires. Pourtant, les frais de cette assurance ne représentent pas encore le coût total d’un financement immobilier. Il serait alors considérable de faire le calcul des coûts d’une assurance de prêt pour connaître les moindres dépenses.

Pour quelle raison ce calcul est-il indispensable ?

D’abord, pourquoi une personne voudrait-elle faire crédit ? Très souvent, c’est pour acquérir un immobilier tel qu’une maison ou un appartement. En effet, c’est à l’aide du taux nominal du crédit immobilier de base que le calcul des intérêts du prêt se fait, vu que cela ne permet pas de connaître le vrai montant du crédit. Bien évidemment, le coût comprend divers frais dont le coût de l’assurance emprunteur. Cela paraît normal puisque le coût atteint le tiers du montant global du financement utile. Mais lorsque les taux d’intérêt sont faibles, il s’élèvera constamment. Vous l’avez compris, le calcul du coût d’une assurance de prêt est impératif si vous voulez connaître précisément le montant de vos mensualités, et le coût global de votre assurance. En d’autres termes, ce calcul permet également d’ajuster le budget pour anticiper les dépenses totales du crédit immobilier.

Comment se déroule le calcul du coût d’une assurance de prêt ?

Pour être bref, cela dépend grandement du type de contrat que proposent les compagnies. C’est valable pour une assurance groupe proposée par une banque comme pour une assurance emprunteur individuelle. Deux cas sont possibles. Première option, vous pouvez calculer en fonction de la base du coût restant dû. La tarification est la même jusqu’à remboursement pour une assurance de groupe. La deuxième alternative est le calcul du coût d’une assurance de prêt sur la base du montant emprunté. Elle concerne plus une assurance externe. Dans ce cas, les cotisations sont révisées chaque année.

Des facteurs impactent le coût 

Diverses sont les sources qui changent le calcul du coût d’une assurance de prêt. Vous vous en doutez sûrement que le montant du crédit y est pour beaucoup. D’autre part, la nature de la garantie a aussi des effets sur la totalité du montant. Bien sûr, plus vous souscrivez à diverses assurances, en vous protégeant, plus vous payerez cher. À part cela, l’âge est également pris en compte. Le risque de rembourser est moins élevé pour les personnes plus âgées. Côté santé, beaucoup de gens s’y méprennent. Car plus votre pathologie est importante, moins vous bénéficiez du droit à l’oubli. Tout simplement parce que cela peut pénaliser l’emprunteur via le capital de la surprime d’assurance de prêt.

Délégation d’assurance de prêt : qu’est ce que la loi Lagarde ?
Comment assurer un prêt immobilier sans passer par une banque ?