Quelles sont les garanties de l’assurance habitation ?

Le propriétaire, le locataire ou le colocataire sont des personnes qui doivent s’intéresser à la souscription des garanties de l’assurance habitation. En principe, vous avez le droit d’effectuer le type d’adhésion à un contrat de votre choix en tant qu’obligation légale. Toutefois, ce contrat peut suivre un libre cours pour certains et ne concerne que quelques protections plus adéquates seulement. Les risques étant nombreux, ils sont différents en fonction du contrat signé tout comme la performance du type de couvertures.

Les dommages causés par le cataclysme naturel

Bon nombre de situations sont passées en revue pour voir ce que couvre l’assurance habitation. Parmi les dégâts les plus connus, les dommages causés par les eaux d’inondation font partie des garanties de l’assurance habitation. Cela peut également concerner les ruptures de canalisation aboutissant à des infiltrations d’eau. Par contre, la négligence due à un robinet non fermé n’est pas touchée par la couverture. Vous pouvez bénéficier aussi d’une indemnisation en cas de débordement, si le système de tuyauterie est bouché. L’infiltration d’eau dans la toiture et le dysfonctionnement des appareils ménagers répondent aux critères désignés dans la liste des dégâts. Il est alors indispensable d’aviser au bon moment la maison d’assurance.

La garantie de l’assurance habitation brise de glace

Un domicile équipé d’un système de vitrage doit impérativement profiter de la couverture des garanties de l’assurance habitation. Les parties vitrées du logement dont les portes et fenêtres, les lucarnes et le vasistas sont automatiquement assurés. Il en est de même des miroirs, des baies vitrées ou de la véranda si le propriétaire a effectué une extension de garantie. Les panneaux photovoltaïques figurent également dans le registre des indemnisations des dégâts. En fait, le remboursement est possible dans le cadre d’un accident ou d’une tentative d’effraction. Cette couverture sur les bris de glace aboutit au remplacement de verre de fenêtre brisé indépendamment de la volonté de l’assuré.

L’assurance habitation pour couvrir l’incendie

Quand vous utilisez des appareils électroménagers, il serait mieux de souscrire une assurance habitation. Cette précaution favorise l’option sur les dommages électriques surtout si les appareils sont des objets de valeur. De la fumée qui provoque des dégâts est considérée comme faisant partie d’une souscription annexe. Si le feu se déclare volontairement ou non, à cause d’une cigarette mal éteinte jetée au sol ou d’un barbecue encore brûlant, vous pouvez être pris en charge à l’aide d’une extension de garantie. Une surtension d’un appareil électrique peut être à l’origine de l’incendie. Elle n’est pas exclue des garanties de l’assurance habitation. En somme, les garanties vous engagent à une souscription automatique qui permet de vous recaser dans un autre logement si votre habitation n’a plus la possibilité de vous recevoir.

Un contrat d’habitation implique-t-il une clause de tacite reconduction ?
L’assurance habitation est-elle obligatoire pour un locataire ?