Voiture sans permis : quelle assurance choisir ?

Les voitures sans permis ont circulé pour la première fois vers la fin des années 70. Certains constructeurs se sont spécialisés dans la construction de ces voiturettes. Elles offrent un lot d’avantages non négligeable pour ceux qui n’ont pas de permis de conduire. Cependant, même si le fameux livret rose est optionnel, une assurance voiture sans permis reste obligatoire pour pouvoir conduire ces mini-cars.

Une assurance obligatoire pour les voitures sans permis

Les voitures sans permis, connues aussi sous le nom de voiturettes, sont des véhicules motorisés ayant subi quelques bridages pour ne rouler qu’à une certaine vitesse. Elles sont surtout pratiques pour circuler sur les axes secondaires. Ce qui implique que les risques d’accident sont moindres avec ces engins. Cela n’enlève en rien l’obligation de souscrire à une assurance voiture sans permis. Selon l’article l211-1 du Code des assurances, si vous conduisez ce genre de voiture, vous devez à minima souscrire à une assurance au tiers (assurance responsabilité civile) comme pour toutes les catégories de véhicules terrestres motorisés qui circulent sur les voies publiques. Vous devez être capable de présenter une attestation d’assurance en cas de contrôle. Si vous n’en avez pas, vous pourrez être sanctionné par le paiement d’une amende d’un montant de 3 750 €.

Quelles garanties pour une assurance voiture sans permis ?

Selon votre profil conducteur, vous pouvez prétendre aux mêmes garanties proposées pour les voitures classiques. Si vous n’utilisez votre voiture que rarement, vous pouvez vous contenter de la garantie responsabilité civile de l’Assurance en Direct pour voiture sans permis. Vous pouvez cependant opter pour des garanties supplémentaires selon la fréquence d’utilisation de la voiture. Vous pouvez par exemple ajouter une garantie mécanique et une garantie dommage à votre contrat d’assurance. Les voitures sans permis sont assez couteuses. Le prix d’un simple remplacement de pièces l’est également. Ces garanties couvriront les frais. Une garantie contre le vol et l’incendie sont également aussi nécessaires, si la voiture est garée sur la voie publique.

Quelle cotisation pour une assurance voiture sans permis ?

Les voitures sans permis ont généralement les faveurs des compagnies d’assurance voiture sans permis, car produisent moins d’accidents sur la voie publique. La « sinistralité » est moins élevée par rapport aux autres types de véhicules. Les cotisations sont moins chères, même si vous souscrivez à toutes les garanties. Cependant, la valeur de la cotisation peut être influencée par le profil du conducteur et les formations en conduite qu’il a suivies. S’il a de lourds antécédents en tant que conducteur (effractions au Code de la route, plusieurs accidents, annulation ou suspension de permis de conduire…), l’assureur peut demander une majoration de sa prime, selon son profil.

Assurance auto temporaire : comment comparer la meilleure offre sur internet ?
Pourquoi doit-on être assuré après une suspension de permis ?