Quels sont les avantages d’une assurance décès ?

Aucun plan financier ne peut être considéré comme complet sans un examen des assurances. L'assurance décès et l'assurance invalidité sont importantes pour prévoir les imprévus, subvenir aux besoins des personnes qui sont charge et garantir la réalisation de vos objectifs financiers. Quels sont les avantages de l’assurance décès.

Assurance décès : avantages

Ce type d’assurance présente plusieurs avantages. L'un des principaux avantages de l’assurance décès est de protéger financièrement le bien-être de vos survivants en maintenant leur mode de vie actuel en cas de décès. Elle fournit un capital-décès non imposable, qui peut être investi pour fournir un revenu au conjoint ainsi qu'aux enfants à charge. En fait, une partie du capital-décès peut être utilisée pour rembourser des dettes et éliminer la nécessité pour les survivants de continuer à respecter les échéances de remboursement. Le décès peut créer des obligations fiscales pour la succession du défunt. Par exemple, les immobilisations sont traitées comme si elles avaient été vendues à leur valeur marchande à ce moment-là, sauf si elles sont transférées au conjoint. En outre, la valeur de certains actifs enregistrés est incluse dans le revenu de la personne décédée l'année de son décès, sauf si un conjoint ou bien un enfant à charge ne soit désigné comme bénéficiaire. Une police d'assurance décès peut offrir des avantages uniques. Si un bénéficiaire de catégorie familiale - comme un enfant ou un conjoint- est désigné en tant que bénéficiaire du produit de l'assurance décès, la police peut être insaisissable par les créanciers du propriétaire de la police ou de l'assuré.

Assurance décès : comment déterminer le montant d’assurance ?

Afin de déterminer le tarif d'assurance dont vous avez besoin, une analyse complète de vos besoins doit être effectuée par un professionnel de l'assurance. Une analyse complète examinera vos sources de revenus et vos frais actuels de subsistance afin de déterminer, lesquels continueront après votre décès. Grâce à l'aide du conseiller, vous déterminerez le montant de votre revenu à remplacer et la durée pendant laquelle le revenu de remplacement sera versé aux survivants. Votre actif ainsi que votre passif doivent ensuite être examinés pour déterminer quels actifs peuvent être liquidés au moment du décès et quels passifs doivent être financés au décès. Les derniers frais doivent également être pris en compte, surtout les frais d'obsèques, frais juridiques et d'homologations. En outre, il faut prendre en compte les objectifs que vous souhaitez financer. 

Assurance décès : les hypothèses à formuler

Pour compléter l'analyse des besoins, plusieurs hypothèses doivent être formulées. Celles-ci comprennent le taux de croissance des actifs, le taux d'inflation et les taux d'intérêt au long terme. S'il y a un déficit entre le revenu disponible et celui requis pour les charge, l'assurance peut être utilisée pour fournir le capital nécessaire afin de le combler. L'assurance peut également fournir des fonds pour combler l'écart entre les obligations et les objectifs de vie à financer au décès, et les actifs disponibles à cette fin.

Quand est versé le capital lors d’un décès ?
Quelle est la différence entre une assurance décès et une assurance vie ?

Plan du site